Flash Solutions Quartiers d'été
Numéro 4
 
 
Au cœur de la mobilisation pour les quartiers de la politique de la ville, l’Etat, les collectivités territoriales et les associations œuvrent plus que jamais en faveur des habitants pendant la période estivale.
Le plan « Quartiers d’été » soutient de nouvelles initiatives et fait naître de nouvelles coopérations afin de proposer un programme d’actions riche, répondant aux attentes et besoins des habitants des quartiers et préparer au mieux la rentrée.
Cette programmation ambitieuse permettra notamment d’assurer la continuité pédagogique via le dispositif de « Vacances apprenantes ». Elle vise également le renforcement de la présence des services publics et des professionnels de terrain, et le rapprochement entre la population et les forces de sécurité. Elle a aussi pour objectifs la valorisation des actions de solidarité, la priorité à la formation et à l’emploi, ainsi que l’amplification des dispositifs culturels et sportifs, dans le respect des règles sanitaires.
Après la période éprouvante du confinement, les associations de proximité et les têtes de réseau se mobilisent, innovent, créent des solutions pour poursuivre cet accompagnement du quotidien.
Le « Flash Solutions – Quartiers d’été » vous propose un tour d’horizon de ces initiatives à travers la présentation de projets accompagnée d’interviews et de retours d’expérience d’acteurs locaux qui font vivre Quartiers d’été dans les territoires.
 
Un « Bootcamp » pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes au travers d’activités sportives et ludiques
 
 
 
 
 
L’action « Bootcamp – Escape Summer », à destination des jeunes demandeurs d’emploi, a pour objectif de sortir les jeunes de l’isolement tout en restant dans une dynamique positive afin de démultiplier leur visibilité auprès des recruteurs, de construire une méthodologie de recherche d’emploi avec les outils digitaux mais aussi d’offrir des services et des compétences.

Cette action portée par l’association « Ligue des jeunes talents – Saint-Ouen » s’est déroulé du 13 au 17 juillet et du 20 au 24 juillet dans le Val d’Oise. Celle-ci intervient dans le champ de l’insertion professionnelle, en collaboration avec de nombreux partenaires (voir encadré) où deux promotions de vingt jeunes de Seine-Saint-Denis et du Val d’Oise ont bénéficié d’une semaine de coaching hors normes.
Un temps fort sera organisé autour d’un tournoi inter promo le 31 août avec remise des prix dont la réalisation de CV vidéo par Canal + 🏆.

Chaque bootcamp donne à découvrir une diversité de pratiques sportives (golf, kayak, escalade, flag, olympiades,), culturelles (théâtre et éloquence) et du coaching emploi (orientation, réseaux sociaux professionnels, simulations d’entretiens…). Ces activités ont été animées par un psychologue clinicien et onze coachs spécialisés dans le domaine de l’emploi, l’orientation, du théâtre et de l’éloquence.
Cette semaine s’est conclue par des rencontres avec une quinzaine d’entreprises du réseau d’IMPACT PARTNERS, signataires du PAQTE, qui partageront réseaux et conseils.

Cet accompagnement personnalisé a permis de démultiplier la visibilité des jeunes sans réseau, de les décomplexer dans le cadre des entretiens d’embauche, de coacher les jeunes dans le domaine de l’éloquence et de la prise de parole ainsi que de les former aux techniques de création et d’entretien d’un réseau professionnel. Des premiers résultats forts ont déjà été constatés comme l’acquisition des réflexes de présentation sur les réseaux notamment via LinkedIn et l’embauche de deux jeunes (un en alternance et un premier emploi décroché).
 
Le dispositif « Quartiers d’été » a permis d’assurer un soutien financier à l’association pour élargir son offre de services et développer une opération inédite et « sur mesure » pour les jeunes.
 
 
Point fort : la mobilisation de partenaires et synergie des acteurs

Sports : le CDFAS (Centre Départemental de Formation et d’Animation Sportives du Val d’Oise), Paris Football Academy, l’UCPA, FSGT 93 (Fédération Sportive et Gymnique de Travail)

Accompagnement vers l’emploi : JOB IRL, d’IMPACT PARTNERS

Entreprises : Sanofi, Boulanger, GTT, Suez, Alliances emploi, Sales Force, La Poste, Insertia, Suricats Consulting, Actual, Sodexo, Nocode, Paris Football Academy...

 
 
 
Pour aller plus loin sur les actions proposées en Seine-Saint-Denis dans le cadre du dispositif « Quartiers d’été » :
 
Compagnons bâtisseurs :
le projet d’auto-rehabilitation CapaCité maintient le lien pendant l’été
 
Qui êtes-vous ?
Le mouvement Compagnons Bâtisseurs (représenté par l’Association Nationale Compagnons Bâtisseurs) est composé par 13 entités régionales animées par 300 salariés, 250 jeunes volontaires et plus de 1100 bénévoles à travers la France métropolitaine et ultra-marine. C’est un mouvement associatif d’éducation populaire qui intervient depuis plus de 60 ans sur l’amélioration de l’habitat à travers des chantiers d’auto-réhabilitation (ARA) et d’auto-construction accompagnée (ACA). Il constitue aujourd’hui l’un des acteurs importants de la lutte contre les exclusions et le mal-logement, en accompagnant annuellement près de 3 500 ménages locataires ou propriétaires occupants précaires lors d’interventions dans leurs logements (diagnostics, chantiers, dépannages, actions de médiation).
 
En complément de ces interventions dans les logements, les Compagnons Bâtisseurs animent des actions collectives autour du bricolage et de « l’habiter ». Chaque année ce sont plus de
4 000 actions collectives qui sont organisées sur les territoires
.
 
 
Comment le projet CapaCité s’inscrit-il dans le cadre de Quartiers d’été ?
Les Compagnons Bâtisseurs sont lauréats de l’AMI TremplinAsso pour leur projet CapaCité qui vise à déployer plus largement la démarche d’auto-réhabilitation accompagnée à l’échelle des quartiers prioritaires de la politique de la ville, en privilégiant la dimension collective de cette démarche menée avec les habitants des quartiers. Ces actions collectives permettent de soutenir la création du lien social sur un territoire autour d’une question commune, l’habitat. Elles ont vocation à fédérer et renforcer le lien social, animer les quartiers, renforcer la mobilisation et le pouvoir d’agir des habitants dans les quartiers, diffuser l’information auprès des habitants (accès aux droits liés au logement, précarité énergétique, technique de bricolage, etc.).
Dans ce cadre, CapaCité a pour objectifs la mise en place d’animations collectives hebdomadaires, la création de chantiers solidaires dans l’espace public, la mise à disposition d’une outil-thèque à l’ensemble des habitants où ils peuvent également recueillir des conseils techniques sur les travaux à réaliser. Sur la première année de déploiement (2019), le projet a déjà mobilisé à l’échelle nationale 708 personnes, dont plus des 3/4 sont des habitants des QPV. Les autres personnes mobilisées autour du projet étant soit des jeunes en service civique ou volontaires européens, ou d’autres bénévoles (voisins, habitants de la commune, etc.).

Les Compagnons Bâtisseurs ont été très mobilisés pour maintenir le lien avec les habitants dans les QPV pendant le confinement (accompagnement téléphonique pour rassurer, avoir un contact, relayer des mesures, et organisation d’animations et d’activités bricolage à distance). Aujourd’hui, avec la reprise des activités à l’échelle nationale, les Compagnons Bâtisseurs sont présents quasi quotidiennement dans les quartiers pendant la période estivale, afin de garantir le maintien du lien en cette période de crise, et permettre aux habitants de s’impliquer sur des actions collectives tout l’été
.
 
 
Exemple d’une action menée par les Compagnons bâtisseurs Hauts de France : l’action ARA’BESQ
 
Grâce à l’AMI TremplinAsso, au bailleur SIGH et aux partenaires locaux, les Compagnons Bâtisseurs Hauts-de-France créent un atelier de quartier à Fresnes-sur-Escaut, et organisent des actions dans les 2 QPV de la ville (Centre-Ville et Le Trieu). Dans ce cadre, les CB Hauts-de-France vont déployer un programme hebdomadaire d’animations collectives et des chantiers solidaires, tout en accompagnant les ménages dans la réalisation de chantiers d'Auto-Réhabilitation Accompagnée à leur domicile. Une outil thèque sera également mise à disposition des habitants.

Avec un fort soutien de la SIGH, un premier chantier solidaire a été organisé la semaine du 20 juillet 2020 dans le quartier Ballanger (QPV Le Trieu). Animé par Stéphane, l’animateur technique Compagnons Bâtisseurs, le chantier a mobilisé une quinzaine d’habitants du quartier de tous âges autour de la construction de 33 jardinières. L’action visait à promouvoir la solidarité entre voisins, l’occupation des habitants et notamment des jeunes pendant l’été et l’apprentissage de techniques de bricolage. Les jardinières ont ensuite été distribuées aux 33 familles du quartier. A la demande du bailleur qui voit des enjeux de pérennisation des actions d’animation dans le quartier durant tout l’été, un second chantier à destination des jeunes sera organisé en août avec notamment le soutien financier des Bricos du cœur.
 
 
 
Témoignage de Rosina, 62 ans, habitante du quartier Ballanger Fresnes-sur-Escaut (59)
 
"Je ne m’étais jamais servi de visseuse, tout ce qui est bois, tout ça je ne m’en servais jamais. Mais j’ai trouvé que c’était vraiment enrichissant et très beau, très joli. Et puis c’est vraiment chouette, c’est à faire parce qu’on découvre. Stéphane m’a appris comment on met des vis, comment découper. Bon, au début on est un peu gauche mais on apprend."
Témoignage de la Société immobilière du Grand Hainault, Entreprise Sociale pour l’Habitat
 
"La démarche menée en partenariat avec l’Association Nationale des Compagnons Bâtisseurs nous permet à la fois, en tant que bailleur social, de (re)penser l’accompagnement des habitants qui bénéficient de travaux de réhabilitation mais également, notre manière d’intervenir sur des quartiers en totale requalification urbaine. A Fresnes-sur-Escaut, résidence Ballanger, la présence des Compagnons Bâtisseurs permet de créer une dynamique notamment en cette période estivale particulière liée au Covid-19, et de proposer aux jeunes des activités réfléchies avec eux, dans le respect des mesures sanitaires actuelles.
Ateliers bricolages, chantiers solidaires… permettent la mobilisation croissante des habitants sur un quartier au contexte parfois compliqué ce qui représente un avantage non négligeable pour le bailleur social.
C’est un projet qui démarre et que nous avons hâte de voir prendre de l’ampleur sur le long terme."
 
 
Présentation technique
  • Activité estivale 2020 de l’établissement : 17 chantiers solidaires organisés par les CB Hauts-de-France dans les QPV sur les territoires de la Métropole Européenne de Lille, Valencienne Métropole, la CU de Dunkerque et la CA Hénin-Carvin.
  • Nom de l’action lauréate TremplinAsso à Fresnes-sur-Escaut (59) : ARA’BESQ - Auto-Réhabilitation Accompagnée pour un Bien-Être Solidaire dans son Quartier
  • Partenaires financiers et opérationnels : ANCT, Fondation Rexel, SIGH, CAF, Région Hauts-de-France, ville de Fresnes-sur-Escaut (service médiation de proximité et tranquillité publique), centre social
 
 
Ufolep 91 : Renforcer le sport sante pour les habitants des quartiers
 
Dans une démarche volontariste, l’État, le Conseil Départemental de l’Essonne et l’UFOLEP Essonne ont décidé d’unir leurs efforts afin de mettre en place et de proposer un programme d’activités physiques et sportives sous la forme d’une action quotidienne dans les 39 quartiers prioritaires de la ville, en complément des animations prévues par les communes.

L’UFOLEP Essonne est ainsi présente dans chaque quartier politique de la ville du département, tous les après-midi de 14h00 à 18h00, et propose en accès libre un ensemble de thématiques d’activités physiques et sportives, à destination des jeunes de 6 à 20 ans.

Les objectifs sont de permettre aux jeunes de pratiquer et de découvrir en toute sécurité des activités et pratiques sportives, susciter l’envie de poursuivre une activité sportive en club à la rentrée scolaire 2020, et créer du lien entre les éducateurs sportifs, les enfants, les jeunes et les associations de quartier.

Dans le cadre de l’opération « Quartiers d’été » UFOLEP 91 intervient pour la première fois aux Ulis et est pleinement intégré dans la programmation estivale de la ville. Le Comité Départemental de l’UFOLEP de l’Essonne, qui regroupe 105 associations, propose notamment au cœur du « Quartier Ouest » aux Ulis, des animations sportives pendant toute la période estivale.

Deux éducateurs sportifs apportent leur savoir-faire ainsi que du matériel en accès libre pour les pratiquants.

Grâce à la mobilisation forte des services de l’État, d’opérateurs publics, des collectivités locales et du secteur associatifs, les jeunes de 6 à 20 ans pourront profiter du dispositif « Quartiers d’été 2020 » dans le respect des règles sanitaires en vigueur
 
A Amiens (80) les vacances apprenantes conjugent soutien scolaire, et activités culturelles
L’Association Cultures, Insertions et Prévention (ACIP) est issue de l’ancienne association Cinéma et Cultures du Maghreb et créée par Brahim Benabbad.
Depuis cette date, elle est ancrée dans le quartier sud-Est d’Amiens (80) et cherche, avec d’autres structures, à favoriser le bien vivre ensemble sur ce territoire porteur d’une grande mixité sociale tant en terme d’origine géographique que générationnelle.
 
Ayant obtenu plusieurs agréments de la CAF et du Ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse, l’ACIP oriente son action vers trois axes majeurs :
 
  • La promotion de la culture et des échanges interculturels, au travers notamment du Festival du Conte et de la Calligraphie mais aussi à travers les jeux de société ;
  • La mise en place d’activités familiales ludiques, comme des voyages groupés pour visiter les capitales européennes, des cours de français pour adultes ou encore l’organisation de la fête des voisins ;
  • L’accompagnement scolaire pour les élèves du CP jusqu’au Bac.
 
​Les 200 familles fréquentant régulièrement l’association peuvent compter sur de nombreux bénévoles.

Si certaines de ces activités proposées par l’ACIP répondent déjà aux exigences du plan Quartiers d’été, la direction a toutefois voulu adapter son programme au contexte actuel par le renforcement de son accompagnement scolaire, souhait des familles du quartier craignant le décrochage scolaire.

L’ACIP a alors proposé des séances d’aide scolaire aux enfants du CP au CM2 et aux collégiens tous les jours de la semaine du 06 juillet au 31 juillet 2020 de 10 h à 12 h encadrées par 5 mamans du quartier et des lycéens (en tutorat) avec un niveau scolaire suffisant auprès des plus jeunes. Quatre bénévoles actifs ont complété l’équipe d’encadrement et ont pu mettre des ateliers ludiques autour des différents apprentissages fondamentaux (écriture, renforcement du français, mathématiques). Les enfants ont pu bénéficier d’une semaine d’atelier de calligraphie japonaise en parallèle du renforcement de leur niveau scolaire.

Ils ont pu bénéficier de la mise à disposition de jeux de société en lien avec les apprentissages et cela a permis aux enfants de regagner de la confiance et de se réhabituer à la vie en collectivité en toute sécurité. L’après-midi, ils ont pu faire des activités de loisirs et notamment la visite du Zoo, le jardin des vertueux leur permettant le retour à la vie sociale et de vivre des moments enrichissants.

Le premier bilan est positif. Les parents se sont montrés très enthousiastes par cette initiative, notamment par les deux formules proposées : une formule classique en centre de loisirs ; et une formule dans un autre local adapté pour les vacances apprenantes de 10 h à 12 h tous les jours et l’après-midi sur des temps de loisirs. Le taux de participation et d’implication sont jugés très bons, avec une forte diversité d’âge, de genre et de culture. Les parents ont déjà fait part de leur souhait de voir cette action reconduite l’année prochaine.
 
 
Agence nationale de la cohésion
des territoires
20, avenue de Ségur
TSA 10717
75334 Paris Cedex 07
Tél. : 01 85 58 60 00
@ANCTerritoires
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
 
 
© 2020 ANCT